Biogaran
Les aphtes et les mucites
< Retour à la liste des troubles

Les aphtes et les mucites

AccueilNos conseils par troublesLes aphtes et les mucites

Les aphtes et inflammations de la muqueuse de la bouche, appelées mucites, sont des effets secondaires fréquents de la chimiothérapie et de la radiothérapie, lorsque les rayons sont administrés au niveau de la bouche.

Ces altérations peuvent aller d’une simple inflammation de la muqueuse jusqu’à provoquer des ulcères. Ces troubles sont douloureux et inconfortables. Ils peuvent entraîner des difficultés pour manger ou boire. Les aphtes ou les mucites peuvent générer dénutrition et déshydratation.

50%
des patients recevant une chimiothérapie et/ou une radiothérapie, présentent une mucite
RECETTE ASSOCIÉESmoothie à l'avocat
test

Varier les aliments en cas d'aphtes

MDMA_img_troubles_12@2x.png

Si certains aliments sont connus pour favoriser l’apparition des aphtes, ce n’est pas forcément le cas pour tous les aliments au sein d’une même famille : on peut très bien être sensible aux noix, mais pas aux noix de cajou ou aux cacahuètes. De plus, cela peut varier selon leur préparation : froids, mixés…

Privilégier les aliments froids et neutres

MDMA_img_troubles_13@2x.png

Les aliments froids, lactés, peu sucrés ou peu salés comme les glaces et les milkshakes procurent un effet apaisant sur la muqueuse tout en favorisant la nutrition et l’hydratation. L’effet anesthésiant de l’aliment froid ou glacé peut faciliter et entraîner la consommation d’autres aliments.

Boire à la paille

MDMA_img_troubles_14@2x.png

Pour limiter le contact des liquides avec la bouche, servez-vous d’une paille. Attention cependant aux liquides chauds qui pourraient vous brûler et vous irriter les muqueuses de la bouche et de la gorge.

Préférer les repas crémeux et onctueux

MDMA_img_troubles_15@2x.png

Les repas crémeux ou onctueux seront moins douloureux en bouche. Privilégiez les textures onctueuses, comme la purée de pommes de terre, la viande hachée, les légumes tendres… N’hésitez pas à mixer les aliments et à les mouiller avec de la sauce ou de la crème.

Éviter les aliments acides

MDMA_img_troubles_16@2x.png

Évitez les aliments qui déclenchent des sensations de brûlure au contact des muqueuses. Certains aliments comme les tomates peuvent favoriser l’inflammation et accroître les douleurs. Toutefois ils peuvent perdre de leur acidité en les incorporant dans la préparation des plats avant la cuisson.

Éviter les aliments pouvant léser la muqueuse

MDMA_img_troubles_17@2x.png

En raison de leur texture, les aliments « durs ou secs » nécessitent d’être mastiqués ou croqués, comme la croûte de pain, les biscottes, les biscuits secs, les aliments panés ou les céréales. Ils peuvent blesser ou irriter les muqueuses. Si ces aliments doivent être évités, leur texture peut toutefois être modifiée en les mixant ou en les humidifiant avec de l’eau, du lait, ou des jus de fruits.

Prendre soin de votre bouche

MDMA_img_troubles_18@2x.png

Il convient de prendre soin de votre bouche, de la langue, des dents comme des gencives, car la mastication et la déglutition sont fondamentales dans l’alimentation. Il est donc recommandé d’effectuer un bilan dentaire avant de débuter votre traitement. Effectuez des brossages des dents et de la langue régulièrement. Des bains de bouche spécialisés peuvent être réalisés ponctuellement seulement sur recommandation de votre pharmacien, médecin généraliste ou oncologue.

Je partage ce contenu

Facebook
Twitter
Email
Whatsapp

Je découvre d'autres troubles :

Lire aussi :

Rejoignez l'équipe contre le cancer


PO-00008-03/22


Mise à jour le 01/07/2022