Biogaran
Des émotions de l’annonce à la rémission​
< Retour à l'accueil

Des émotions de l’annonce à la rémission​

AccueilDes émotions de l’annonce à la rémission​

Le cancer affecte autant notre corps que notre esprit​

Si le cancer est une maladie « physique », il affecte aussi bien le corps que l’esprit. Entre les symptômes de la maladie, les effets secondaires des traitements et les nombreuses questions existentielles que soulèvent la maladie, le cancer provoque en nous une avalanche d’émotions.

Chacun réagit à sa façon. Certaines personnes constatent que leur vie n’a pas changé autant qu’elles l’auraient pensé, quand d’autres diront que toute leur vie fut bouleversée. Tout dépend de vos expériences passées, de votre sensibilité, de votre tempérament. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réactions.

En étant mieux informé sur les conséquences psychologiques de la maladie, vous serez peut-être plus à même de comprendre vos émotions et d’être en capacité de vous adapter aux changements que le cancer peut provoquer en vous.

contenu_MDMT_1@2x.png

Les conséquences de la souffrance psychologique​

L’annonce du diagnostic est souvent brutale. La maladie bouleverse notre quotidien et nous extirpe de notre zone de confort. L’incertitude dans laquelle nous plongeons éveille des émotions violentes qui, lorsqu’elles s’installent durablement, alimentent une souffrance psychologique qui perturbe la vie quotidienne, complique les traitements et affecte la relation avec nos proches.

Cette souffrance psychologique, lorsqu’elle est sous-estimée ou n’est pas traitée, entraîne de nombreuses conséquences : elle impacte la vie familiale, sociale ou professionnelle et d’une manière générale notre qualité de vie. Elle perturbe également le bon suivi des soins médicaux et peut amplifier les symptômes somatiques de la maladie ou les effets indésirables des traitements.

Enfin, elle entraîne des difficultés dans la compréhension des informations et la communication avec les équipes soignantes.

La souffrance psychologique peut concerner toute personne atteinte de cancer, à tout moment du parcours de soins, même lors des périodes de rémission.

Près de 40 %​
des patients souffrent​ de troubles émotionnels,​ la traduction la plus​ fréquente de la souffrance psychique(1)
Les émotions dans votre parcours de soin​

La sidération après l’annonce, la peur de l’inconnu, l’angoisse des résultats ou de la récidive, sont autant d’émotions qui risquent de se présenter tout au long de votre parcours de soins. Paradoxalement, ces émotions peuvent s’accroître à l’arrêt des traitements, car ils peuvent laisser place à un sentiment d’insécurité et d’abandon. On peut ainsi identifier plusieurs moments clés à partir de l’annonce :

  • Les annonces : le diagnostic, mais aussi celles d’un changement de traitement ou du résultat d’un examen

  • Les périodes d’attente ou de confirmation d’un diagnostic

  • Les décisions thérapeutiques

  • Un traitement qui provoque des douleurs ou des séquelles physiques

  • Le retour à domicile

  • L’arrêt des traitements

  • Les rechutes

  • La reprise du travail

Je partage ce contenu

Facebook
Twitter
Email
Whatsapp

Lire aussi

(1) INCA, repérage de la souffrance psychique des patients atteints de cancer, 2018, page 5

Rejoignez l'équipe contre le cancer


PO-00008-03/22


Mise à jour le 01/07/2022