Biogaran
Les altérations du goût
< Retour à la liste des troubles

Les altérations du goût

AccueilNos conseils par troublesLes altérations du goût

L’altération du goût peut revêtir plusieurs formes : une perte de goût totale ou partielle, une perception erronée comme une amplification du sucré, de l’acidité, de l’amer ou du salé.

Certains goûts désagréables peuvent également apparaître comme le goût métallique. Les altérations du goût peuvent être liées aux traitements, mais aussi à une production de salive insuffisante ou de qualité altérée. Elles peuvent aussi impacter les odeurs. Ces modifications entraînent un dégoût ou une aversion pour certains plats ou aliments. Les altérations du goût apparaîssent parfois au tout début de la maladie, mais aussi durant les différentes phases de traitement et disparaissent la plupart du temps en fin de traitement.

63%
des patients déclarent que la chimiothérapie provoque une distorsion des goûts (5).
Environ 40%
des patients déclarent ne plus supporter les goûts acides  :  46%, amers  :  41% et épicés  :  39%(5).
RECETTE ASSOCIÉEBâtonnets croustillants de poulet
test

Adoucir les légumes

MDMA_img_troubles_1@2x.png

Vous pouvez adoucir les légumes en ajoutant un roux, de la sauce blanche, de la sauce béchamel ou suprême.

Masquer le goût de la viande

MDMA_img_troubles_2@2x.png

Ajouter du fromage en morceaux ou râpé lors de la cuisson d’une viande permet de masquer le goût métallique attribué à celle-ci. Les cordons bleus, les ravioles ou les raviolis sont également utiles pour transformer le goût initial de l’aliment et enrichir les plats.

Consommer des laitages

MDMA_img_troubles_3@2x.png

Ils sont sources de protéines et faciles à prendre ou à introduire dans les plats. Par ailleurs, les laitages sont également bénéfiques pour calmer les douleurs d’estomac.

Limiter la viande rouge au profit d’autres sources protéiniques

MDMA_img2@2x.png

La viande rouge est souvent responsable du goût métallique en bouche, privilégiez dans ce cas d’autres sources de protéines comme les viandes blanches, les poissons, les œufs, les laitages et toutes les protéines végétales.

Éviter le sel

MDMA_img_troubles_4@2x.png

Il convient de limiter son apport en sel, en évitant de saler les plats que l’on cuisine. Les plats cuisinés industriellement, tels que les soupes industrielles, les plats précuisinés et les biscuits apéritifs, les chips, ou encore les sauces préparées, contiennent du sel caché.

Rincer les légumes en conserve

MDMA_img_troubles_5@2x.png

Pensez à rincer les légumes en conserve sous l’eau claire afin de réduire leur teneur en sel.

Préférer les aliments forts en goût

MDMA_img_troubles_6@2x.png

Optez pour des aliments au goût prononcé comme les fromages, les charcuteries, certaines viandes, ainsi que les fruits pour leur acidité.

Rehausser les saveurs en utilisant les herbes aromatiques, les épices et autres aromates

MDMA_img_troubles_7@2x.png

Persil, thym, basilic, ciboulette, ail, aneth, coriandre, citron… Curry, cumin, paprika… Moutarde, vinaigre, poivre et sel… Les herbes aromatiques, les épices et aromates ou les condiments relèveront les aliments qui vous paraissent fades.

Consommer des chewing-gums ou des bonbons mentholés

MDMA_img_troubles_8@2x.png

Les chewing-gums et les bonbons mentholés se révèlent particulièrement utiles pour contrer un goût désagréable et persistant en bouche. Il convient de ne pas mastiquer les chewing-gums trop longtemps, car ils engendrent une salivation excessive qui peut modifier le cycle de la digestion.

Utiliser les épices et les condiments

MDMA_img_troubles_9@2x.png

Les épices, les herbes aromatiques et les condiments épicés vous aideront à masquer un goût désagréable. Les condiments peuvent remplacer le sel, qui peut accroître les altérations du goût.

Privilégier les aliments froids

MDMA_img_troubles_9@2x.png

Les aliments ou plats froids ont un goût plus neutre et sont donc plus faciles à manger.

Se rincer régulièrement la bouche

MDMA_img_troubles_10@2x.png

L’eau gazeuse, en y ajoutant du jus de citron ou d’orange, juste avant, pendant et après les repas -si toutefois vous supportez l’acidité- peut neutraliser les perceptions de goût désagréable.

Éviter de mélanger les aliments

MDMA_img_troubles_11@2x.png

Les mélanges d’aliments modifient les goûts et créent des perceptions de goût peu identifiables.

Je partage ce contenu

Facebook
Twitter
Email
Whatsapp

Je découvre d'autres troubles :

Lire aussi :

Rejoignez l'équipe contre le cancer


PO-00008-03/22


Mise à jour le 01/07/2022