Biogaran
L'escrime
< Retour aux activités physiques

L'escrime

Accueil8 exemples d’activités physiques à pratiquerL'escrime

Trouble(s) associé(s) : Fatigue; Troubles du sommeil et de la concentration; Stress et baisse de moral

calendrier

Fréquence

2-3 fois / semaine


chrono

DURÉE

1 heure

L’escrime est un sport de combat qui exige maîtrise de soi et observation pour aller toucher son adversaire. C’est une activité qui mêle approche ludique et réflexion stratégique.

L’association R.I.P.O.S.T.E propose l’escrime adaptée aux patientes atteintes d’un cancer du sein.

Les avantages de cette activité

Travailler l’ensemble du corps

L’escrime travaille le cœur, les muscles et la respiration, favorise l’équilibre et la souplesse.

Maîtriser le corps et l’esprit

L’activité demande concentration et maîtrise de soi, par la coordination ou la dé-coordination des membres inférieurs et supérieurs. Elle nécessite également une vivacité d’esprit et une capacité à prendre rapidement des décisions pour aller à la touche au bon moment !

Manier le sabre

Il faut pratiquer 3 à 5 mois avant de prendre l’arme en main, une confiance devant s’installer au préalable entre le professeur et les patients. Seul le sabre est utilisé : les armes de pointe telles que le fleuret et l’épée sont proscrites, car elles provoquent un choc lorsque le coup est porté.

Adapter sa stratégie

L’escrime est un sport d’observation qui demande d’élaborer une stratégie pour trouver la faille chez l’autre… et combler les siennes !

Découvrez le témoignage de Danielle

aperçu

Lire le témoignage​

❞J’ai été touchée par le cancer il y a une quinzaine d’années. Ablation, reconstruction, chimiothérapie, radiothérapie… J’ai eu la totale. Maintenant je suis en rémission et régulièrement contrôlée.

Je n’aurais jamais pensé faire de l’escrime à mon âge ! Ça redonne énormément d’équilibre et d’adresse. J’ai récupéré la maîtrise de mes membres, de mes mouvements. Ça me fait beaucoup de bien.

J’attends toujours la prochaine séance avec impatience. Je regrette de ne pas en avoir fait plus tôt. Maintenant je sais qu’à n’importe quel âge, il faut faire le maximum pour bouger !.❞

Je partage ce contenu

Facebook
Twitter
Email
Whatsapp

Je découvre d'autres activités :

Lire aussi

Rejoignez l'équipe contre le cancer


PO-00008-03/22


Mise à jour le 01/07/2022