Biogaran
La natation
< Retour aux activités physiques

La natation

Accueil8 exemples d’activités physiques à pratiquerLa natation

Trouble(s) associé(s) : Fatigue; Troubles du sommeil et de la concentration; Douleurs articulaires et tensions musculaires; Stress et baisse de moral; Essoufflement et difficultés respiratoires

calendrier

Fréquence

2-3 fois / semaine


chrono

DURÉE

1 heure

La natation est un sport porté qui délivre le corps de son poids, permettant des mouvements contrôlés et sécurisés. Elle agit sur de nombreux paramètres physiques : la capacité respiratoire, un renforcement musculaire global et un travail d’amplitude et d’assouplissement articulaire.

La natation est une discipline qui peut se pratiquer avec la CAMI Sport & Cancer dans le cadre du programme MOLITOR Evasion coordonné par Gustave Roussy (programme d’accompagnement Mieux Vivre le cancer).

Les avantages de cette activité

Bouger en apesanteur

L’apesanteur engendrée par l’eau rend les mouvements moins difficiles à effectuer et moins douloureux. Elle favorise ainsi le relâchement musculaire, la détente du corps et de l’esprit.

Développer son endurance

L’activité va particulièrement développer la capacité respiratoire, mais aussi toute la musculature du corps, des bras aux jambes. C’est également l’une des rares activités à se pratiquer à l’horizontale, donc idéale pour le renforcement abdominal après une chirurgie.

Pratiquer en groupe

Pratiquée en piscine, la natation offre une réelle escapade aquatique motivante, en petit groupe de 10 personnes maximum.

Cibler les besoins

Il est nécessaire d’adapter la pratique avec des exercices spécifiques à chacun. L’utilisation de palmes, de planches, ou de frites offre une approche ludique permettant de travailler différents types de mouvements.

Découvrez le témoignage de Frédérick

aperçu

Lire le témoignage​

❞J’ai été diagnostiqué pour un épendymome de la moelle épinière il y a 4 ans. Mon opération m’a laissé des séquelles, notamment une perte de la sensibilité au niveau des pieds. Il m’a fallu 2 mois pour réapprendre à marcher.

J’aime la piscine, car ce n’est pas un lieu hostile, on se laisse porter par l’eau, on n’a pas l’angoisse de tomber. J’essaye d’y aller au moins 1 à 2 fois par semaine.

Avec la natation, je me suis reconstruit. Au départ, j’étais beaucoup plus essoufflé que je peux l’être maintenant. Je me sens mieux dans mon corps, même si je suis fatigué après une séance. Mais là, c’est une fatigue saine.❞

Je partage ce contenu

Facebook
Twitter
Email
Whatsapp

Je découvre d'autres activités :

Lire aussi

Rejoignez l'équipe contre le cancer


PO-00008-03/22


Mise à jour le 01/07/2022