Biogaran
Les difficultés de mastication et de déglutition
< Retour à la liste des troubles

Les difficultés de mastication et de déglutition

AccueilNos conseils par troublesLes difficultés de mastication et de déglutition

Les traitements peuvent avoir un impact sur les muqueuses et la production de salive.

Les tumeurs O.R.L. peuvent provoquer des douleurs qui engendrent des difficultés de mastication et de déglutition. De même, la radiothérapie ciblée entre le cou et la tête peut entraîner une diminution de la production de salive. La réduction de salive augmente les difficultés à avaler les aliments. Le risque « d’avaler de travers » est alors plus élevé : c’est ce qu’on appelle la fausse route. Stimuler la production de salive permet d’éviter ces phénomènes. Le goût, la texture ou la température des aliments aident à pallier la perte progressive de production de salive.

67%
des patients préfèrent des aliments mixés ou hachés plus faciles à mâcher et à avaler (3).
RECETTE ASSOCIÉECrème d'artichauts
test

Éviter d'utiliser des liquides pour avaler des aliments solides

MDMA_img_troubles_58@2x.png

N’utilisez pas de liquides pour vous aider à avaler des aliments solides. Les différences de textures augmentent le risque de fausse route lors de la déglutition.

Privilégier l'eau gazeuse à l’eau plate

MDMA_img_troubles_19@2x.png

Le gaz de l’eau gazeuse facilite le processus de déglutition et crée les conditions favorables à la digestion. Certaines eaux peuvent être trop riches en sels minéraux. Elles doivent être diversifiées et limitées, afin d’éviter des carences ou des excès de certains composants comme le fer. Privilégiez plutôt les eaux gazeuses maison.

Favoriser les aliments chauds ou glacés

MDMA_img_troubles_60@2x.png

La température de la nourriture joue un rôle dans le contrôle de la déglutition. Les aliments chauds ou glacés sont plus facilement identifiés et donc plus facilement avalés que les aliments tièdes.

Faciliter la reconnaissance en bouche

MDMA_img_troubles_61@2x.png

Rehaussez les saveurs sucrées ou salées de vos plats afin de faciliter la reconnaissance en bouche et stimuler la production de salive. Découvrez les saveurs acidulées induites par le jus de citron, le vinaigre ou les épices. Elles facilitent la reconnaissance en bouche et la déglutition. Si vous souffrez d’aphtes ou de mucites, référez-vous au chapitre dédié.

Choisir des plats onctueux

MDMA_img_troubles_62@2x.png

Préférez les textures lisses et uniformes comme les flans et choisissez des mets onctueux comme les potages, les veloutés ou autres soupes. Les fromages blancs et les aliments réduits en purée offrent une texture également adaptée. Optez pour des aliments de consistance épaisse. Ces aliments restent compacts dans la bouche.

Supprimer les aliments en grain ou friables

MDMA_img_troubles_64@2x.png

Évitez les aliments secs ou pouvant se déliter en petits morceaux, comme le maïs, la semoule ou le riz. Limitez les biscottes et biscuits ainsi que tous les aliments qui s’émiettent ou se décomposent dans la bouche. Vous pouvez cependant les tremper afin de limiter ce phénomène.

Épaissir les boissons et les desserts

MDMA_img_troubles_65@2x.png

Évitez les liquides, boissons, préparations ou desserts trop fluides qui, en arrivant trop vite dans la gorge, risquent de provoquer des fausses routes. Choisissez des boissons épaisses comme les nectars de fruits. Il existe des poudres épaississantes ou des feuilles de gélatine que vous trouverez en pharmacie et que vous mélangerez à vos boissons jusqu’à obtenir la consistance d’un sirop épais. Afin d’augmenter la densité de vos plats et de les rendre plus onctueux, vous pouvez utiliser de la crème ou du fromage blanc.

Je partage ce contenu

Facebook
Twitter
Email
Whatsapp

Je découvre d'autres troubles :

Lire aussi :

Rejoignez l'équipe contre le cancer


PO-00008-03/22


Mise à jour le 01/07/2022