Biogaran
Conserver un bon état nutritionnel et le plaisir de manger
< Retour à l'accueil

Conserver un bon état nutritionnel et le plaisir de manger

AccueilConserver un bon état nutritionnel et le plaisir de manger

Pendant les traitements, il est important de conserver un bon état nutritionnel.

Il faut donc trouver, dans la mesure du possible, les moyens de contourner ces troubles qui touchent le patient et affectent son alimentation.

S’il semble évident qu’une alimentation saine et équilibrée est particulièrement recommandée pendant les traitements du cancer, l’objectif est aussi de conserver le plaisir de boire et de manger. Il est inutile de manger à contrecœur et mieux vaut manger ce qui vous fait envie.

Une alimentation équilibrée, c’est avant tout une répartition harmonieuse des éléments que nous apporte notre alimentation. Une alimentation donc variée, qui nous apporte du plaisir et de la convivialité, tout en satisfaisant notre faim sans excès de sucre ou de graisses cachées. En résumé, une alimentation équilibrée veille simplement à couvrir vos besoins nutritionnels en apportant en bonne quantité les nutriments dont vous avez besoin.

MDMA_img1.png
A citation icon

L’objectif est avant tout de conserver le plaisir de boire et de manger.

Une alimentation saine et équilibrée

Il est important de conserver une alimentation saine et équilibrée afin de maintenir un bon état nutritionnel durant les traitements :

  • Pratiquez une activité physique quotidienne et régulière

  • Évitez l’alcool

  • Renseignez-vous sur les effets indésirables des médicaments

  • Informez-vous sur les interactions entre aliments et traitements

  • Variez votre alimentation pour couvrir vos besoins nutritionnels

  • Fractionnez et multipliez les collations

  • Ne mangez pas par automatisme et osez changer vos habitudes alimentaires

  • Interrogez-vous sur votre appétit et restez à l’écoute de ce qui vous fait envie

  • Limitez l’anxiété qui favorise la perte de l’appétit, par des activités de relaxation telles que la sophrologie, la méditation ou le yoga

  • Prenez le temps de mastiquer vos aliments

  • Buvez suffisamment de liquide au cours de la journée (1 à 1,5 litre par jour)

  • Privilégiez les matières grasses d’origine végétale

  • Utilisez un épluche-tomates pour préserver au maximum les vitamines de vos légumes

  • Prenez le temps de penser à vos repas et de faire vos courses afin de stimuler votre appétit

  • Gardez un aspect ludique tant dans la préparation que dans la présentation de vos repas

  • Faites-vous accompagner par un professionnel de l’alimentation afin de bénéficier de conseils diététiques personnalisés

  • Favorisez une alimentation conviviale : en famille, entre amis…

“Conservez vos repères alimentaires autant que possible.”

Pendant les traitements contre le cancer, il convient de ne pas manger par automatisme mais quand la faim se fait sentir. Il est essentiel de rester à l’écoute de votre appétit, quitte à changer vos habitudes alimentaires, tout en conservant au maximum vos repères nutritionnels tant en termes de quantité, de qualité, de goût et de rythme journalier. Sachez que l’apport nutritionnel de vos repas se calcule sur une durée de 24 h.

Les conseils

Retrouvez tous les conseils et astuces élaborés avec l’aide d’un nutritionniste et d’une diététicienne pour contourner les troubles alimentaires les plus fréquents liés aux effets secondaires des traitements contre le cancer.

Pratiquer une activité physique régulière

MDMA_img_troubles_33@2x.png

L’activité physique est bénéfique pour lutter contre la constipation. Elle lutte contre la sédentarité, favorise la contraction des abdominaux en stimulant l’intestin et permet la libération d’endorphines aidant le relâchement des muscles.

Trouble associé :la constipation

Boire régulièrement

MDMA_img_troubles_22@2x.png

N’attendez pas la soif et buvez régulièrement, même à petites gorgées. La consommation de 1,5 à 2 litres de liquide par jour influence favorablement la quantité et la concentration de salive. Privilégiez les boissons froides, car elles maintiennent la muqueuse buccale plus longtemps humide. Les liquides sont apportés par l’eau, mais aussi le thé, les tisanes, les jus de fruits. Certains aliments, comme les légumes et les fruits, sont aussi une source importante d’apport en eau !

Trouble associé :la sécheresse buccale

Préférer les plats ludiques et à composer selon ses envies

MDMA_img_troubles_46@2x.png

Les salades ou assiettes composées, pratiques et rapides à préparer, permettent de choisir ses ingrédients « à la demande ». Ces préparations permettent de conserver une alimentation conviviale et ludique adaptée aux envies de chacun. Cette alimentation permet de répondre à des besoins alimentaires ponctuels, qui aident à lutter contre la perte d’appétit.

Trouble associé :les nausées et les vomissements

Conserver les plaisirs de la table

MDMA_img_troubles_51@2x.png

Prenez le temps de penser à vos courses et anticipez la préparation de vos repas. Mangez à table et dressez vos assiettes. Il est conseillé de pouvoir voir les aliments afin d’identifier leur goût. Évitez donc de dénaturer la présentation des aliments, pour cela évitez de les brasser ou de les mixer.

Trouble associé :la perte d’appétit

Je partage ce contenu

Facebook
Twitter
Email
Whatsapp

Lire aussi :

Rejoignez l'équipe contre le cancer


PO-00008-03/22


Mise à jour le 01/07/2022